Adopter l’apprentissage adaptatif

L’apprentissage adaptatif. Tout le monde le veut, tout le monde en parle, mais rares sont ceux qui le proposent réellement.

Comme son nom l’indique, l’adaptabilité, cela signifie s’adapter. Dans le cadre de l’apprentissage, cela implique de s’adapter à l’apprenant. L’apprentissage adaptatif est souvent axé sur les apprenants qui ont des difficultés. Il est pourtant également utile d’adapter le parcours d’apprentissage de ceux qui n’ont pas de difficultés. Mais que doit-on exactement adapter dans ce cas ? Le niveau, le rythme, le mode d’apprentissage des apprenants ? En quelques mots, la réponse est la suivante : de préférence, tous ces éléments. Si vous voulez une réponse plus détaillée, vous la trouverez ci-dessous →

Détails : l’adaptabilité de l’apprentissage est généralement assurée par le biais d’un ordinateur (un algorithme) ou par des personnes (un formateur, par exemple). Lorsque l’adaptabilité est assurée par des personnes, on parle souvent d’apprentissage personnalisé. Les termes sont cependant souvent utilisés indifféremment dans la pratique.

Formes d’apprentissage adaptatif
  • Niveau. Il est tout d’abord possible d’adapter la matière au niveau d’un groupe ou d’une personne. Le niveau de connaissances souhaité est généralement connu. Le niveau de connaissances actuel peut être évalué en s’appuyant sur les résultats obtenus jusqu’à présent. Mais cela demande alors d’en savoir un peu plus sur l’historique de chaque apprenant. Si vous ne savez rien des apprenants, il est également possible d’évaluer leur niveau à l’aide d’une évaluation formative, c’est-à-dire une sorte de test pratique sur la matière, dont le résultat n’est pas contraignant. Cette évaluation permet d’établir le niveau individuel. En considérant deux matières d’apprentissage A et B, vous donnerez davantage à apprendre sur la matière B à une personne qui en sait beaucoup sur le sujet A mais peu sur le sujet B, et inversement. De cette manière, chaque personne suit un parcours d’apprentissage qui lui est propre.
  • Rythme. L’adaptabilité peut également porter sur le rythme, en étroite dépendance avec le niveau, bien évidemment. Imaginons qu’un apprenant maîtrise bien une matière et atteigne rapidement le niveau de connaissances souhaité, vous pouvez lui donner de quoi approfondir le sujet. Un autre apprenant qui a un peu de retard nécessitera davantage d’explications et d’attention pour atteindre le niveau souhaité. Les apprenants peuvent parfois déterminer eux-mêmes leur rythme. Tout le monde atteindra alors le même niveau de connaissances, mais pas en même temps. On peut comparer cela à un élève qui effectue son enseignement du second degré en cinq ans et un autre qui le termine en sept ans. Ou alors, les apprenants peuvent apprendre à des fréquences et intensité différentes pour atteindre le niveau souhaité au même moment.
  • Support. On entend parfois par apprentissage adaptatif le fait de s’adapter à l’environnement des apprenants afin qu’ils puissent apprendre où et quand ils le souhaitent. Une application qui peut être utilisée sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur de bureau s’adapte plus facilement aux préférences et aux disponibilités des apprenants qu’une formation en direct à laquelle les apprenants doivent assister en physique, à une date et une heure données.

Les sciences de l’éducation ont démontré que l’apprentissage adaptatif fonctionne. Les gens apprennent le mieux lorsqu’ils travaillent à leur rythme et selon leur niveau ainsi que lorsqu’ils bénéficient directement du feed-back d’un expert. L’apprentissage est alors plus efficace qu’en l’absence d’adaptabilité.

L’apprentissage adaptatif avec Drillster

Drillster est une application d’apprentissage adaptatif. Comme vous venez de le voir, l’adaptabilité est une notion relativement large. Nous allons donc vous expliquer ce que signifie l’adaptabilité pour nous.

Plus il y a d’adaptabilité, mieux c’est. Nous appliquons cela de différentes manières dans notre algorithme, aussi bien sur le court terme que sur le long terme. Drillster utilise un apprentissage basé sur l’évaluation, les apprenants apprennent donc en cherchant la bonne réponse à des questions. À chaque question à laquelle la personne répond, l’algorithme aussi apprend quelque chose la concernant : a-t-elle bien ou mal répondu à la question, à quelle vitesse a-t-elle répondu ? à quelle fréquence a-t-elle bien ou mal répondu à des questions ou des variantes de questions portant sur cet élément de connaissances et combien de temps s’est-il écoulé depuis qu’elle a répondu au drill pour la dernière fois ? Quelqu’un peut répondre correctement à une question sans avoir une réelle maîtrise des connaissances. Le hasard est bien évidemment pris en compte et chaque élément de connaissances fait l’objet de plusieurs questions.

Ces informations sont utilisées pour déterminer la prochaine question, le moment où quelqu’un a atteint le bon niveau de connaissances et celui où ces connaissances sont devenues inférieures au niveau souhaité. Les connaissances peuvent en effet être rapidement oubliées. L’algorithme calcule alors, en fonction des résultats, quand il est temps pour quelqu’un de réviser ses connaissances. La personne reçoit alors un message l’invitant à s’exercer de nouveau. Les questions qui sont posées sont principalement centrées sur les sujets qui semblaient les moins maîtrisés précédemment. Nous vérifions également que la matière qui semblait facile est encore bien en mémoire. S’il s’avère que les connaissances sont de mieux en mieux ancrées, l’intervalle à laquelle la personne devra s’exercer de nouveau augmentera progressivement.

Adaptabilité en ligne et hors ligne

Le mieux serait bien évidemment de proposer à chaque élève ou collaborateur un parcours d’apprentissage entièrement personnalisé. Ce n’est cependant pas une mince affaire, surtout si vous disposez déjà d’un programme d’apprentissage qui n’est pas adaptatif. Vous êtes convaincu mais vous ne savez pas par où commencer ? Commencez petit. Vous pouvez opter pour une adaptabilité partielle avec un parcours de blended learning. Vous pouvez ainsi choisir un outil d’apprentissage adaptatif en ligne, tel que Drillster, et le combiner à des formations en classe. Les résultats obtenus avec l’outil peuvent ensuite être utilisés pour adapter la leçon. De cette manière, vous pouvez utiliser l’apprentissage adaptatif en ligne et hors ligne pour un effet d’apprentissage renforcé.

Nous voulons vous offrir la meilleure expérience Drillster possible. C’est pourquoi nous utilisons des cookies pour collecter des informations afin d’améliorer notre site web et vous fournir les informations les plus pertinentes. Vous pouvez lire notre politique de cookies en détails ici.

Bien sur ! Je ne préfère pas